clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Arrêté 2015 pêche dans le Jura

Bonjour à tous,

Cette année, j’ai pris énormément de plaisir à venir pêcher les rivières du Jura, la Bienne principalement. Vous aussi?

Et bien si vous voulez qu’en 2015 et les années futures les rivières du  Jura continuent  de vous offrir de belles parties de pêche, il faut rapidement saisir une opportunité!

En effet le préfet du Jura organise une consultation de l’ensemble des pêcheurs avant d’établir l’arrêté 2015 de la pêche dans le département.

Il reste encore 5 jours (fin le 20/10/14) pour vous faire entendre.

Tout est ici:

http://www.jura.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Activites-et-environnement-chasse-peche-forets/Peche/exercice-de-la-peche-en-eau-douce-dans-le-departement-du-Jura-pour-l-annee-2015

 Je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de Nicolas GERMAIN afin de récupérer les informations et l’inspiration qui vous permettra de défendre la cause des rivières Jurassiennes.

De mon côté le mail est parti, en voici une copie:

« 

Monsieur le préfet du Jura,

En tant que pêcheur passionné, je tiens tout d’abord à vous féliciter et vous remercier de laisser la possibilité aux pêcheurs de s’exprimer vis-à-vis de l’arrêté 2015 relatif à la pêche dans le Jura.
En effet je trouve que cette consultation est vraiment une preuve que de votre ouverture et de votre écoute vis-à-vis du monde de la pêche.
Comme beaucoup de mes amis, la pêche est pour moi bien plus qu’un loisir et prend une part très importante dans ma vie et dans la gestion de mon budget. Natif de Franche-Comté, je viens souvent pêcher dans le département du Doubs et du Jura. J’ai aussi pêché dans de nombreuses rivières de France et d’Europe. La Franche-Comté, et particulièrement le Jura possède des rivières uniques, des paysages exceptionnels et restera toujours pour moi ma destination préférée.
Malheureusement vous n’êtes pas sans savoir que depuis quelques années l’ensemble des rivières de Franche-Comté souffrent de pollutions chroniques, ceci a des conséquences graves sur l’écosystème tout entier et les poissons Franc-Comtois en payent le prix fort. Il y a moins de 10 ans je pêchais sur le Dessoubre, le Doubs, la Loue, l’Ain, la Bienne. Je garde des souvenirs mémorables de pêches sensationnelles sur toutes ces rivières ! Aujourd’hui en 2014, la population de truites et ombres sauvages de la Loue s’est littéralement effondrée, il en est de même pour celle du Doubs Franco-Suisse à Goumois, la pêche sur le Dessoubre a même été interdite tant les mortalités de poissons étaient importantes !
Alors il reste le Jura, département épargné? Hélas non, la partie basse de la rivière d’Ain, la Bienne, la Cuisance sont également fortement touchées. Cependant votre département se distingue des autres par les mesures concrètes qui ont été prises ces dernières années : fermeture de la pêche sur les portions les plus touchées, création de parcours No-Kill sur de grands linéaires, limitation des captures de poissons…
Prenons l’exemple de la Bienne dont la pêche a été interdite durant 2 années afin de protéger les poissons survivants et les laisser repeupler la rivière, il fallait beaucoup de courage et de détermination pour faire ce choix indispensable. Pour l’année 2014, la mise en « No-kill » de 23 km de cette rivière a été un véritable succès pour la population de poissons. Je me suis personnellement rendu 3 jours début Juin pour pêcher sur la Bienne et je dois dire que j’ai été stupéfait de voir à quel point des secteurs vides de tout poisson il y a 3 ans étaient à nouveau repeuplés !
Il est sûr que fermer la pêche ne plait pas à tout le monde et que de nombreux pêcheurs peu soucieux de la pérennité de leur environnement regrettent de n’avoir pu garder des poissons.
En revanche, la nouvelle génération de pêcheurs pratique la pêche par unique besoin de prendre du plaisir à leurrer le poisson. Le tuer fait de moins parti des règles du jeu. En maintenant les parcours No-Kill existants et en continuant de les développer dans le Jura, vous continuerai d’attirer d’innombrables pêcheurs passionnés venus de tous horizons, cela peut à mon sens avoir un impact fort sur l’équilibre économique de votre territoire. Bien des pays l’ont déjà compris et tirent des bénéfices importants. Une chose est certaine, la capacité de production piscicole des rivières de Franche-Comté n’est plus celle d’y a 20 ans, il n’est plus possible de continuer à prélever autant de poissons sans risquer d’atteindre le stade irréversible d’extinction des souches de poissons endémiques.
J’espère que mon témoignage participera à la prise de votre décision et j’espère vraiment que cette consultation des pêcheurs et amoureux des rivières vous mènera vers la décision la plus adaptée pour la protection de l’écosystème et le maintien de l’attractivité du Jura pour les pêcheurs.

Veuillez agréer Monsieur le Préfet mes salutations distinguées.

Clément LAVAUX »

 

3 Comments

Add a Comment
  1. entièrement d accord avec les commentaires si nous voulons préserver le réservoir des souches.

  2. Bonjour,

    entièrement d’accord avec ce que je viens de lire. Attention par contre de ne pas crier trop fort cette partie de texte:
    pratique la pêche par unique besoin de prendre du plaisir à leurrer le poisson. Le tuer fait de moins parti des règles du jeu.
    Je suis en Suisse et il y a longtemps que nous parlons comme ça, aujourd’hui, la protection des animaux nous pénalise et nous oblige à tuer le poisson qui a la maille. No kill interdit… Je vous passe des détails et des autres aberrations mais vous pouvez consulter tout ça sur les articles de notre fédération de pêche!
    Amicalement Jack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme