clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Meeting pêche à la mouche

Bonjour à tous,

Comme tous les ans le forum auquel je suis inscrit « Mouche-fr.com » organise un meeting de pêche à la mouche.
Cette année le meeting avait lieu lors du week-end de l’ascension (du 21 au 24 Mai) dans le Jura au village de Crotenay au bord de la rivière d’Ain.
Ce qui permettait aux moucheurs de pêcher plusieurs très belles rivières: L’Ain, la Saine, la Bienne mais aussi la Loue pour certains qui n’ont pas la chance d’y aller le reste du temps.

Cette année je suis parti en co-voiturage avec un autre moucheur alsacien que j’ai connu via le forum, sur le trajet nous avons parlé que de pêche et nous nous sommes vite rendus compte que nous étions tous les deux des « acharnés » de la pêche à la mouche.
Nous sommes arrivés le jeudi soir, après avoir dit bonjour à tous le monde, on vite allé jeter un coup d’oeil à la rivière.
Premier constat, le niveau est très bas! Ça va être dur! Par contre nous assistons  à une impressionnante éclosion d’Ecdyo qui occasionne quelques jolis gobages sur la bordure d’en face.
Nous remontons au gîte, il est déjà l’heure de manger:


Voici la tablée, une trentaine de moucheurs réunis venant des 4 coins de la France:

Après une bonne choucroute préparé par nos deux chefs cuisto du groupe, un bon fromage et bien sur le calva que nos amis normands on pris soin d’apporter. Nous montons quelques mouches et nous allons nous coucher pour être en forme pour la première journée de pêche du lendemain.

Vendredi:

Réveil à 06h00, après un rapide petit dej, on se dirige vers le célèbre parcours de  » l’hôpital » à Champagnole.
Dès notre arrivée, on repère déjà quelques belles truites en maraude sur les bordures. Stéphane et moi décidons de rester assis sans bouger dans un chouette secteur où pas mal de truites maraudent, nous les tentons en nymphe à vue à l’arbalète
Au bout de quelques minutes Stéphane (qui n’avait encore jamais pêché en Nymphe à vue) décroche une belle truite juste après le ferrage.
Quelques minutes encore après il casse sur une autre au ferrage, pour un novice en nymphe à vue, il commence  fort!

Nous montons un peu plus haut sur le parcours, le secteur est magnifique:

Vers midi quelques beaux gobages font leurs apparitions, nous les tentons en sèches:


Il s’agit en fait d’ombres.
Nous changeons donc de secteur, direction le grand lisse de la « Roche ».


Une fois de plus le secteur est superbe:

Nous suivons la bordure, à la recherche de belles truites en maraude, mais il y en a très peu… Pourtant le secteur est d’habitude exceptionnel à pêcher en nymphe à vue.


De belles edcyo dérivent sur la rivière:

La même vue de dessous:

Et peu plus loin nous apercevons enfin un truite attaquable.
C’est un petit poisson de 30/35cm qui effectue toujours le même circuit et qui gobe régulièrement:

La voici:

Après avoir observé cette truite pendant 40 minutes sans bouger, je la tente en sèche à vue à l’arbalète.
Elle arrive à moins de 2m de nous juste sur la bordure, je lance un petit cul de canard clair que j’anime à peine, la truite s’approche et monde doucement gober la mouche, c’était trop beau à voir, par contre pas de bol, je la décroche presque instantanément…

Nous continuons encore un peu sur ce secteur mais sans succès.
Nous changeons ensuite, direction la Saine:

Le profil de rivière est totalement différent:


 Nous pêchons en sèche, Stéphane fait le premier poisson, une petite truite:


J’en prendrais une de 12cm environ… un peu plus tard.


Nous changeons à nouveau de coin pour aller tenter un coup du soir sur l’Ain à Bourg de Sirod.

Bilan: une eau glacée, pas d’insecte et pas de gobage…

Ce fût ne bien maigre journée pour commencer.

Samedi:

Après un réveil encore plus difficile, nous déjeunons et partons en direction de Jeurre sur la Bienne.
Arrivés sur place, nous jetons un coup d’oeil depuis le pont et là c’est le choc! Des truites partout, d’énormes truites! Certaines de + de 60 cm, faut dire que par chez nous on a pas trop l’habitude d’en voir de ce gabarit!


La rivière est sublime:

Dommage que cette rivière aie subit de grosses pollutions car elle à tout l’air d’avoir un potentiel de dingue!

Un beau pléco observé au bord de l’eau:

Et une exuvie d’un autre pléco:

Nous descendons la rivière et  en surplomb nous apercevons une magnifique truite de 50cm en train de se gaver au milieu de la rivière, je descend 15m en dessous de la truite, noue une petite nymphe « cuivre » au bout de ma pointe et lance 2m au dessus de la truite, la nymphe descend à son niveau, la truite bouge je ferre, loupé! J’ai ferré trop tôt…
Nous verrons énormément de poissons sans arriver à les attaquer correctement.
Un peu plus tard dans la matinée, j’aperçois un beau gobage régulier au niveau de la berge d’en face juste devant un gros bloc rocheux, je tente en sèche, j’allonge la soie, et j’arrive à faire un posé nickel la sèche dérive et … gloup! Je ferre et  àpeine j’ai pris le contact avec le poisson, elle file sous le rocher… maligne!
C’est le 3ème poisson que je loupe dans la matinée, je commence à avoir les nerfs!

Vers 13h00, alors que Stéphane remonte sur le haut du parcours je décide de me poster sur la bordure d’en face et d’attendre au milieu des branches.
Je repère une belle truite juste à l’amont d’un gros bloc rocheux (celui où j’ai cassé le matin) je m’assoie dans l’eau et je ne bouge plus pendant 20minutes… le temps de contempler les petites truitelles qui nagent au bord.
Je verrais en tout 4 truites dont 2 de plus de 55cm tourner à moins de 2m de moi, je pense qu’elle m’ont vu aussi.
Je reste focalisé sur celle que j’ai repéré depuis le début, je noue une petite imitation de « crevette »  du Tony sur H20.
Je lance bien en amont, le poisson bouge, ferrage, pendu!

Cette fois j’avais mis du 12/100 je la bride un maximum pour éviter qu’elle n’aille sous le rocher, et la voilà enfin à l’épuisette:



Une petite video de sa remise à l’eau:

Ensuite je remonte voir Stéphane qui est tout en haut du No Kill en train de s’acharner sur une truite de 60cm qui fait son circuit et n’arrête pas de gober, on va la tenter tous les deux pendant une heure en y passant toutes nos mouches mais la truite vas les bouder les unes après les autres…

Nous avons pêché un peu le bas du parcours et pris quelques poissons:

Et nous sommes remontés pour le coup du soir sur le secteur où nous étions le matin.

Sur place au bord d’une grande gravière, nous attendons…

20h00 : Rien
20h30: Toujours pas le moindre gobage…
20h45: On n’y crois plus vraiment…
Vers 21h00: on aperçoit un premier gobage, puis un autre… ça y est ça commence enfin!

Sur la berge d’en face, une grosse truite est en poste à 10cm sous la surface et gobe comme une folle,
Stéphane la tente quelques fois, mais elle ne prends pas son imitation, il me dit d’essayer et au premier passage la truite gobe mon petit sedge clair (coup de chance, j’avais la mouche qu’elle voulait) elle file vers l’amont, j’arrive à la brider un peu. Puis ensuite comme une fusée elle fonce vers l’aval en me prenant presque toute ma soie, je n’ai encore jamais combattu un poisson comme ça en rivière! On l’a vue se secouer dans 30cm d’eau c’était une énorme truite, manque de bol elle s’est décrochée. J’étais à la fois super heureux et dégoutté de n’avoir pu la voir de près.
Dans le reste de la soirée, nous allons toucher d’autres poissons loupés au ferrage pour moi et une belle de décrochée dans les rochers juste après le ferrage pour Stéphane.

La seule truite que je ferais durant ce petit coup du soir est cette petite:

Dimanche:

La fin du séjour approche, les trois jours sont passés ultra vite!
On range nos affaires dans la voiture et on file direction la Bienne pour tenter encore quelques belles zébrées avant de rentrer…
On a passé la Journée avec David qui nous  à fait découvrir un autre super secteur sur la Bienne.
En arrivant une belle truite naviguait au milieu de la rivière et gobait comme une folle, le temps de descendre dans l’eau pour la tenter et la belle s’est rapproché très près de nous, un peu trop même, en tout cas elle est partie…

Un peu plus haut je repère une belle truite qui nymphe au milieu de la rivière,  je lance 10/12 mètres au dessus de moi et laisse bien descendre ma petite nymphe cuivre, lorsque que la nymphe arrive à son niveau, une autre truite sortie de nulle part s’approche, je fais une légère animation, la truite fonce dessus et elle est pendue!

Deux petites videos du combat (avec le grand débat sur la taille du poisson):


Voici la belle truite bien grasse qui à très bien combattu:

Nous continuons de longer la berge en remontant tout doucement.
Alors que j’avançais en tête un peu trop vite, David me crie « Stop! » et heureusement car 4/5m plus haut une magnifique truite de 60cm+ attendait gentillement sur la bordure!

La voici, essayez de la trouver:

On laisse David la tenter, au bout de quelques secondes trois autres truites sont en train de descendre doucement vers nous, David à déjà lancé sa nymphe non lestée bien en amont et la laisse doucement descendre, la grosse n’a pas l’air intéressée par la nymphe mais une autre truite de 55cm se dirige vers elle, il fait une légère animation et la truite s’en saisi! Avec Stephane on était à 2m assis contre la berge, on a vu la scène de tout près s’était magnifique! Malheureusement il va casser le poisson qq secondes après…
Ce seront les derniers poissons tentés de la journée.

On en a pris plein les yeux sur cette rivière! On reviendra c’est sur! Seul regret, les niveaux étaient trop bas pour la saison et rendaient la pêche un peu difficile pour des novices comme nous.
Dommage aussi les nombreux égouts qui se déversent dans la rivière.
On espère que tout ça s’arrangera et qu’on reverra cette belle rivière bientôt.

Voilà s’en est fini pour le Jura, maintenant retour vers en Alsace.

A bientôt

Clément


Updated: 30 mai 2009 — 9 h 36 min

5 Comments

Add a Comment
  1. Superbe compte rendu Clément. Vivement qu’on y retourne.

  2. De bons souvenirs :)Bravo pour ce super résumé une nouvelle fois!

  3. Cormoran Végétarien

    Très beau compte rendu du meeting. J’apprécie d’autant plus que j’aurais aimé y être et que je connais les coins car Jurassien. Par contre pas daccord  sur le terme de novice vu les résultats obtenus.

  4. Salut!

    Merci beaucoup ça fait plaisir!
    Disons que par rapport à certains je me sens novice.
    J’espère qu’on se verra au prochain meeting.
    A+

    Clément

  5. Slt,Sympathique sortie, jolis coins, trés beaux poissons.Je m’y verrai bien pour pratiquer à la nymphe à vue.@+Batista-Fario64

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme