clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Séjour dans le Jura

Enfin le Jura!

Voilà maintenant près d’un an que j’attendais ce séjour de pêche dans le Jura…

Y étant allé en Avril l’an dernier je dois dire que j’ai été séduit par la beauté des rivières et des paysages. Le mois d’avril c’était un peu tôt pour la pêche à la mouche, alors je m’était dis qu’en Juin ça ira mieux…

Une fois les formalités réglées (réservation gîtes, renseignements sur les coins de pêche; montage de séries de mouches…) me voilà prêt à partir avec mes 3 compères.

Seul hic 3 jours avant le départ l’Ain était « jaune » et le débit très important, suite aux multiples orages, de plus la météo ne présage rien de bon pour notre semaine…
Tant pis nous y allons qd même.

Départ de Belfort à 7h30, nous arrivons sur place vers 10h00, premier RDV le tabac de Champagnole pour les cartes de Pêche. Ensuite un petit café/croissants, comme d’habitude les gens du Jura me surprennent par le gentillesse!
Petit coup d’oeil à la rivière avant de poser les affaires au gîte… Ouf! elle est pêchable, pas trop teinté et le niveau semble correct.

Nous allons déposer les affaires au gîte et nous revoilà à la rivière 2 heures plus tard.

En pleine préparation:



La rivière est magnifique:

Nous attaquons une belle veine d’eau en nymphe au fil:

Premier passage une belle petite zébrée d’une vingtaine de cm.
Puis quelques secondes plus tard un magnifique Ombre de 43cm:


Regardez ce bel étendard:


Je descends ensuite un peu plus bas peigner d’autre veines d’eau plus profondes:

Quelques dérives plus tard, je prend une magnifiques zébrée, je la décroche après quelques secondes de combat, zut!
Puis une autre plus petite:

A peine plus bas j’en ferais une un peu plus grosse:



Le secteur est magnifique, je prends encore quelques truites de petite taille.

Ensuite je remonte car ça commence a gober un peu, une belle éclosion d’ecdyo à lieu:

Vient ensuite la première truite en sèche de taille modeste mais bien grasse :

Sylvain et moi même pêchons le même secteur, nous prenons chacun quelques petites truites en sèche, que du bonheur!


Pendant ce temps Jacques pêche d’autres gobages dans une zone plus profonde où les gobages sont abondants:

Lorsque les gobages se calment je refais la veine d’eau de notre arrivée en nymphe au fil.
Après quelques dérives un poisson est pris, il file dans le courant et se débat comme un diable!

C’est un Ombre magnifique qui accusera 48cm:


Vraiment un magnifique poisson:

Tout le monde continueras à pêcher son secteur jusque vers 20h30.

Ensuite seul Jacques et moi même restons pour un hypothétique coups du soir qui n’a en fait pas vraiment eu lieu…
Seuls quelques gobages isolés nous vaudrons quelques truites de taille modeste en sèche grâce aux « peutes » de Jacques.
Nous pêchons quand même jusqu’à la nuit mais le coups du soir ne sera pas pour cette fois…

Alors nous rentrons, merci les frontales!

Après un bon repas tardif, nous improvisons une soirée montage de mouches jusqu’à 2h du matin.
Petite nuit, réveil à 6h30… le temps dehors n’a pas l’air terrible… ça sent même la pluie!
Nous décidons d’aller découvrir la Lemme en bas de Chaux des Crotenay:

La rivière est magnifique:

Nous prenons tous quelques truites mais de taille très modeste, n’excédant pas 20cm.

Cela dit la robe des truites est magnifique:

Elles me rappelle un peu les truites Corses:


A près une heure de pêche, nous décidons de changez de coin.

Direction L’Ain à Syam:

La rivière est belle mais légèrement plus teintée que la veille:

Les poissons ne semblent pas très mordeurs aujourd’hui.

Le premier à prendre un poisson est Jacques qui décroche une magnifique truite.

Un peu plus tard c’est le tour de Jacky qui décroche lui aussi une très belle truite!

Et c’est dans une veine que Jacques et moi allons prendre plusieurs poissons coups sur coups:

Jacques prendra un bel Ombre pour commencer:


Puis c’est le tour des truites, nous prenons chacun 5/6 truites dans cette veine, truite de 20 à 30 cm:

La pluie arrive ensuite sous forme de grosses averses, ça tombe bien il est l’heure de manger.

Au passage en remontant je ferais un bel Ombre d’environ 40cm:

Après un bon casse croûte bien mérité, nous retournons sur le parcours de la veille à Champagnole:

L’eau est a peine plus teinté mais la rivière reste parfaitement pêchable.
Cette fois j’attaque directement le bas du parcours.
Pendant ce temps Jacques prend un bel Ombre en haut du parcours.

Après avoir touché quelques petits poisons, je prends à mon tour un bel Ombre que je décroche pui enfin une belle truite de plus de 40cm mais bien maigre je trouve:

Je remonte par là haut vers mes 3 potes qui pêchent en sèche:


Tout le monde arrive à faire monter du poisson en sèche.
Je m’acharne 20 minutes sur un beau gobage au large et bien sur les 3 secondes ou je ne fixe pas ma mouche me font rater le gobage! Un beau poisson j’en suis sur, dommage!
Et je casse au ferrage quelques minutes plus tard sur un autre très joli poisson! Bref je fais conneries sur conneries!

Enfin j’en prend une:


 Puis une autre un peu plus petite en bordure:

La pêche se terminera plus tôt ce soir là car il n’y a pas eu de coups du soir.

Le 3 ème jour direction Syam, petit coup d’oeil à la rivière:

Elle est très haute et le débit est lui aussi assez important:

Pas un seul poisson ne sera prit dans ce secteur, nous n’insistons pas et nous nous dirigeons sur le secteur de Bourd de Sirod.

Le secteur est magnifique:

Nous apercevons quelques belles truites nympher dans ce secteur ce qui est prometteur pour le bas du parcours.

Nous attaquons une belle veine d’eau en nymphe au fil, au bout de quelques minutes je prends une première truite:


Puis pas mal d’autres de même taille et un bel ombre.

Chacun prend des poissons, ce secteurs nous convient très bien!

Plus bas les courant sont plus calmes:


Nous prendrons encore quelques poissons mais de très petite taille:

Ensuite un peu de tourisme; direction les gorges de la Langouette où nous assistons à une manoeuvre des pompiers, sauvetage en civière:

La « victime » se trouve à environ 120m en bas vous voyez la tache rouge en bas, c’est lui:

Un petit casse croûte et direction notre coin fétiche de Champagnole:

Je descend faire mes veines d’eau favorites, je prend quelques truites et je descend plus bas que la veille:

Le secteur est magnifique, bancs de sable sur la droite et quelques rochers:


Je prend une petite truite en nymphe:

Ensuite vu le nombre de gobages croissant je monte un petit cul de canard brun et arrive à faire monter quelques petites truites un Ombre de 30cm.

Je garde ma sèche et remonte sur le haut du parcours, de belles éclosions de mouches de mai ont lieu.
Cependant les truites ne les gobes pas trop, c’est avec mon petit cul de canard brun foncé que j’arriverai à faire monter quelques poissons:

Même conditions que la veille le coups du soir n’aura pas lieu,


Nous pêchons les quelques gobages présents seul quelques petits poissons se laisseront tentés

Nous rentrons donc vers 21h30.

Dernier jour… déjà!

Les conditions météo ne sont pas géniales mais au moins il ne pleut pas.
Nous allons jeté un coups d’oeil au No Kill de Crotenay mais les conditions n’étant pas top pour la pêche en sèche (à vue n’en parlons même pas!) nous décidons donc de retourner à Bourg de sirod:

Malgré de belles éclaircie, la matinée ne commence pas glorieusement.
Seulement au bout d’une demie heure Jacques prends la première truites, puis il en fait toute une série! Quant à Jacky et moi même, rien!
Je change de coin, remonte un peu la rivière et fais la bordure dans les zones prfondes et enfin j’arrive à prendre mes premiers poissons de la journée! Toutes les truites sont petites mais ça fais plaisir quand même!
Le pauvre Jacky commence à perdre patiente  et à prendre froid, il est  vrai  que moi aussi avec les waders respirant  je commence à me  frigorifier, l’eau est glaciale!
Nous décidons donc de finir notre séjour sur la Saine à Proximité du lieu dit la Billaude:

L’eau est magnifique mais toujours aussi froide!


Tout comme dans la Lemme les truites sont belles mais de petite taille.
Pour clôturer Jacky fera un magnifique Ombre de 40cm qui ne m’a malheureusement pas attendu pour la photo, dommage mais au moins jacky se fût pas bredouille, d’ailleur il à même prit le plus beau poisson de la journée!

Voilà un séjour plein de souvenirs! On peut dire que malgré les conditions météo en notre défaveur nous avons réussi à nous en tirer honorablement.
Seul regret, ne pas avoir pu pratiquer la nymphe à vue, pour une autre fois c’est sur car je reviendrai!

Vive le Jura!!

Updated: 6 juin 2008 — 16 h 49 min

2 Comments

Add a Comment
  1. Salut Clém!!Et bein sacré résumé, plein de super photos!Merci!

  2. Tu as raison les rivières du Jura sont magnifiques et le secteur de Bourg de Sirod est vraiment très beau , je vais y aller bientôt avec mon pote de pêche .
    Tu fais toujours d’aussi belles photos .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme