clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Une très belle journée en Haute Saone

 Bonjour à tous,

Voilà 3 ans que je n’étais pas retourné pêcher sur L’Ognon en Haute-Saône. Actuellement en congés, avec toutes les rivières du Doubs qui sont encore impêchables, je
me suis tourné vers cette belle rivière des Vosges Saonoises.

J’avais RDV le matin avec le Président de l’AAPPMA de Melisey pour récupérer ma carte à la journée, c’est toujours un plaisir d’aller rencontrer Mr Yves CHIPPAUX,
un président très actif qui se donne beaucoup de mal pour sa rivière et n’hésite pas à donner un coup main quand il le faut pour les autres rivières de sa région.

Nous avons très bien discuté et je dois dire que ce qu’il m’a dit sur l’Ognon, ses beaux ombres et ses belles zébrées me rendait très enthousiaste!

Me voilà donc parti pour pêcher!

La rivière est magnifique!

P1020010

Le fond de couleur « rouille » typique des rivières de ce bassin versant est très dépaysant. L’eau est assez claire et le niveau un poil haut. De toute façon, je
comptais pas pêcher à vue, les conditions seront donc très bonnes pour une pêche en nymphe au fil ou en sèche.

Durant toute la matinée, de jolis petits trichoptères sortent:

P1010991

Mais pas encore de manière suffisante pour décider les poissons à gober…

Alors je commence à peigner les jolies veines d’eau:

P1020005

A la deuxième dérive, je décroche un joli poisson, ombre ou truite? Je n’ai pas eu le temps de voir…

Et enfin quelques dérives plus tard, voici mon premier Ombre de la rivière:

P1010994

Leur robe est assez dorée et les beaux sujets ont celle belle tache rosé sur le flanc:

P1020002

Je ferais 4 Ombres dans cette première veine d’eau, ce qui s’annonce déjà très bien pour la suite! Un peu plus haut, je tombe sur une autre jolie veine, un lancer avec une nymphe très lourde, le fil se stop, ferrage!

Le poisson se débat différemment il s’agit en fait d’un joli chevesne:

P1020013

Quelques secondes plus tard, un autre arrêt du fil, là c’est bien un ombre au bout, la fraîcheur et le débit correct de la rivière leur donne une super vigueur!

P1020032

Ces poissons sont magnifiques, et toutes les classes d’âge sont représentées:

P1020028
Tout au long de la matinée je ferais de jolis ombres. Mais encore aucune truite n’a pointé le bout de son nez….

Peu avant midi, je touche un gros poisson en nymphe au fil qui dévale le courant et part avec ma pointe… je me suis fais surprendre! Était-ce une belle truite, un
gros ombre???

Après un petit casse-croute, je change de secteur et descend quelques centaines de mètres.

J’arrive sur une zone assez calme et très profonde, après quelques minutes d’observation, j’aperçois un très joli gobage le long de la rive à côté d’une grosse
racine… Ça c’est sur c’est une belle truite!

 

Le poisson est très bien positionné, car il m’est quasi impossible de l’attaquer, je m’avance un peu me voilà 10m derrière lui, sauf que les petites vaguelettes
provoquées par mes déplacement dans l’eau ont suffit à stopper net son activité… Après un bon quart d’heure d’attente sans bouger, le poisson ne reviendra pas gober…. dommage!

Alors je remonte encore et tombe sur un seuil qui génère un joli courant,  petit passage en nymphe et voici enfin ma première truite de la journée:

 

Une jolie truite aux zébrures peu marquées:

 

P1020049

Quelques dizaine de mètres plus haut dans une autre veine, je prend cette merveilleuse truite à la robe splendide:

P1020062

 

  Cette fois on voit bien les zébrures!

 

P1020096

Cette veine est très profonde, je fais encore quelques passages en lançant bien en amont pour racler le fond avec une enclume. Je racle tellement que je m’accroche
au fond… puis ça se met à bouger! Le poisson se déplace à peine et d’un coup file vers l’aval, je le suis, il remonte au bout de quelques secondes, je distingue qu’il s’agit d’une belle truite. Elle passe tout près de moi, je pourrais presque l’épuiser… Mais au final elle arrivera à se décrocher lors d’un autre rush… Je suis déçu car cette truite était magnifique! Je dirais entre 45 et 50cm, ce qui me semble déjà très joli pour la rivière!

Tant pis, je reviendrai…

P1020103

Encore un peu plus haut je passerais pas mal de temps sur une très belle veine.

Voici le seul poisson pris à vue sur une bordure dans un courant léger, elle était posée sur une zone de sable, ce qui à trahit sa présence, encore une jolie petite:

P1020119
Sur ce secteur, se sera le bal des ombres, presque un à chaque dérive, tous très jolis et en pleine forme!

P1020109

Encore, une petite truite au mileu des Ombres

 

 

P1020127

 

P1020142

 

 

P1020135

Je n’avais pas sorti le réflex aujourd’hui par peur de lui faire prendre l’eau, mais au final mon compact s’en est plutôt bien sorti:

P1020139

Que de beaux géniteurs pour la rivière!

 

 

 

P1020149

Pourvu que ça dure et puisse redonner  à l’Ognon sa grande réputation d’antant:

Je devais partir tôt, j’ai quitté la rivière à 16h00, je pense que cette journée se serait terminée par un joli coup du soir, mais au final je ne suis pas trop
frustré de partir car j’ai déjà bien profité!

 

Sur le chemin du retour, j’ai croisé plein de mouches de mai, pas de doute cette rivière à du potentiel!

P1020175
Je m’étais rabattu sur cette rivière par dépit du fait de l’impossibilité de pêcher dans le Doubs, mais au final je suis très content d’y être aller. Je tiens vraiment à féliciter l’AAPPMA qui fait un travail fabuleux sur cette rivière!

Vraiment cette rivière vaut le détour et je pense y retourner bientôt!
A bientôt

Clément

5 Comments

Add a Comment
  1. Salut Clément,

    Sais tu pourquoi les truites sont zébrées dans certaines rivières et dans d’autres non?

    A+

  2. Salut Clem,

     

    Quel festival !

    Bravo pour tes photos. Elles sont superbes. 

    Perso, je ne prends jamais mon reflex numerique quand je vais à la pêche, je prends toujours mon compact étanche. J’en ai trop perdu dans l’eau. 

     

    A+

     

    Phil

     

  3. Salut,

    Et bien en France tu as 2 grandes souches de truites fario: celles du bassin versant Atlantique et celles du bassin versant Méditerranéen. les truites de souche méditerrannéene ont ces zébrures
    caractéristiques. Ensuite en fonction des rivières les robes sont encore un peu différentes.

    Cela  à condition que la souche ne soit pas « poluée » par des alenivages de truites provenant d’ailleurs (souche Danoise, Norvégienne…)

     

    A+

  4. Salut Phil!

     

    Oui je me suis bien amusé! Pour le réflex, je prends souvent le risque de l’emener avec moi car quand même la qualité photo n’a rien à voir!

  5. Bonjour Clément,

    Je viens de faire un petit tour sur ton site, et je dois dire que la balade fût très agréable. Je m’aperçois que l’Ognon reprend tout doucement de sa splendeur.

    De bien joli(e)s  poisson que tu as pris.

    Merci à toi.

    Didier.

    PS: normalement si tout va bien, je dois faire un petit séjour en Haute Saône, chez un amis, j’aurai le plaisir de pêcher une ou deux journées là-bas.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme