clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Une super journée sur le Dessoubre

Bonjour à tous,

Cela faisait au moins 3 ans que je ne n’avais pas mis les pieds au bord du Dessoubre. J’adore cette rivière qui serpente dans un cadre magnifique, je suis moins fan du règlement intérieur qui interdit la nymphe et je dois dire que c’est en grande partie à cause de ça que j’avais déserté cette belle rivière.
J’avais prévu de me faire une journée de pêche dimanche sur la Loue ou sur le Doubs, mais finalement à la dernière minute je me suis dit que j’allais tenter le Dessoubre.
Arrivé à St Hyppolite à 09h30, je prends ma carte journalière et file en direction du no-kill.
10h00 je suis pret, alors que les prévisions météo n’étaient pas bonnes du tout, le soleil à bien percé et commence à chauffer sévère! Je rentre doucement dans l’eau, premier constat le niveau est plutôt bas et le fond couvert d’algues comme souvent à cette saison… Je repère rapidement quelques truites en poste et un gros banc d’ombres.
Au bout de 15 minutes d’attente immobile j’aperçois enfin un timide gobage un peu plus en amont, je lance un petit cul de canard brun foncé, la mouche dérive… et gloup, pendu! C’est un beau petit ombre d’à peine 30cm mais avec des couleurs magnifiques! Je le relâche et patiente à nouveau dans l’attente d’un hypothétique gobage… Mais rien, toujours rien…
Ca s’annonce mal, comme toujours à cette saison.

Je croiserais tout de même ce beau petit sedge sur le bord:


Je suis face un dilème, soit je pars soit je déroge à la règle et pêche en nymphe… Et bien je ne suis pas parti.
J’aurais pu aussi en toute légalité faire comme les locaux, dandiner mon vairon armé d’un gros triple mais je préfère sortir des petites nymphes sur H20 /H 22 histoire de m’amuser un peu.
Bref,

Grâce à une petite nymphe de l’ami Tony je fais commence par faire un joli Ombre, s’en suivra plein d’autre de belle taille.

Ils sont en pleine santé et ont de superbes couleurs

Le plus gros de la matinée, pas tout à fait 50cm mais un peu maigre:

Je me suis bien amusé sur les Ombres toujours aussi nombreux, maintenant je décide de monter un peu à la recherche de truite en maraude. Bien Sur j’ai toujours quelques mouches sèches à portée de main ou cas ou j’apercevrai un beau gobage mais bon faut pas trop rêver…

Au dessus de moi à environ 15m, à droite d’un rocher j’aperçois une belle veine de courant, sur qu’une truite doit y être postée! Je noue une petite phesant tail peu plombée lance bien en amont et surveille bien le bas de ligne, juste avant de longer le rocher, le bas de ligne marque un arrêt franc, ferrage pendu!
Après un beau combat  je ramène la jolie truite, la première de la matinée:

Une belle zébrée d’à peine 35cm mais je suis déjà super content.

Allez repars ma belle:

Je continue à monter doucement la rivière en longeant la bordure, quand j’aperçois une autre truite de petite taille mais qui nymphe comme une folle!

Je lance petite dérive et hop pendue!
La truite est petite mais elle à de très belles couleurs et des zébrures bien marquées:

Allez file:

Je continue de remonter et j’arrive sur un super spot avec un grand lisse en remontant un peu vite j’ai fait fuir pas mal de belles truites, dommage…

Rebelote je vois une belle petite zébrée postée dans 20cm d’eau je lance ma petite pheasant tail et a l’impact la truite file comme une folle, j’ignore si c’est la nymphe ou le fil qui lui a tant fait peur. Je change de nymphe, mais une toute petites nymphe tissée non plombée sur H20 et une pointe plus longue en 9/100. En remontant d’à peine 2m j’en vois une autre, je lance au moins 3m au dessus du poisson, lorsque la nymphe arrive à 1m de celle ci la truite fonce sur la gauche, ferrage, pendu!

Après une petite pause casse-croute j’attaque le haut du parcours No-Kill à peine arrivé sur place je vois déjà plein de belles truites en poste, je ne sais pas où donner de la tête!
J’en décroche rapidement une magnifique toute noire d’au moins 50cm, je suis dégoûte!
 Plus tard j’en ferais une autre avec une nymphe plus plombée car elle était à presque 1m de fond le long d’un bande de tuf, elle n’est pas énorme mais à une robe de dingue:

Une belle gueule « préhistorique » comme je les aimes!

Quelques minutes plus tard j’en revois une autres quelques mètres au dessus, celle ci est presque sous la surface et semble se nourrir entre deux eaux, je remet donc ma petite tissée et la voici quelques secondes plus tard:

En remontant j’arrive dans une zone plus profonde, je suis juste au dessus d’un cassure de tuf de 2m de profondeur, en dessous de moi une espèce de grotte de tuf doit abriter de grosses truites!
Je me recule un peu et sans bouger attend devant cette « grotte » pour voir ce qui en sort, au bout de 10 minutes je vois une belle truite toute noire sortir les 2/3 de son corps, la truite doit faire un bon 55, j’attends un peu et la tente avec une nymphe tungstène elle s’en fiche royalement au 3ème passage la truite retourne dans sa grotte puis elle ressort brutalement et là j’hallucine!!! Une truite énorme la chasse, la truite doit faire 80cm!! Elle est toute noire a une gueule énorme je n’avais encore jamais vu un tel poisson!
J’en suis tout tremblant! Pas le temps de tenter la truite, elle retourne de suite dans sa cache de toute façon aucun espoir d’arriver à sortir une truite comme ça dans un secteur de la sorte.

Je repars troublé et remonte sur le haut en longeant la bordure, à ma gauche il y a un trou d’au moins 3m de profondeur, y doit y avoir de sacrées mémère là dessous!
Alors que je suis en train de me batailler avec une grosse branche de ronces qui s’est prise dans mon épuisette une truite arrive droit sur moi, je ne bouge plus lance ma nymphe à l’arbalète et la truite tape un sprint sur ma nymphe, arrêt, pendu! Là c’est du lourds, un beau poisson qui se bagarre comme un diable! Jetait repassé en 10/100, ouf, la Dan Craft plie beaucoup, au bout de plusieurs rushs et d’une longue minute de combat j’arrive enfin à épuiser la belle!

Elle fait presque les 50cm et est bien lourde avec des zébrures très peu marquées:

Je suis super heureux, il est à peine 15h00 et j’ai déjà passé une journée exceptionnelle (bon c’est vrai j’ai triché aussi… parce qu’en sèche je me serais bien fait chié!).

S’en suis au moins une heure sans voir une truite juste quelques ombres que je n’ai pas envie d’embêter.
Sur la fin du No-Kill je remonte sur une longue gravière:

Je ne vois rien… Quand tout  à coup j’aperçois environ 15m au dessus quelques chose sortir de l’eau, je regarde bien, c’est une énorme caudale de truite qui sort complètement de l’eau la nageoire fait facile 12cm de large! Je ne vois pas bien la truite car je suis en contre jour, elle se goinfre la tête au fond des galets, la truite remonte la rivière, je la suit doucement, ça y est je la voit bien désormais! C’est une superbe truite de 55/60, j’ai du mal à estimer, en tout cas elle bouffe comme une malade!
Je suis tout stressé, je sais que cette truite est largement prenable, faut que j’assure! En plus je suis sur une gravière , pas de branches ou de caches dans lesquelles la truite pourrait s’enfiler.
Je tente de me calmer et je lance ma nymphe bien en amont d’elle, la nymphe dérive et là catastrophe, une petite truite que je n’avais pas vu fait un gros écart, elle fait fuir la grosse et en voulant récupérant ma nymphe je constate que la petite truite était venue sur ma nymphe et c’est ferrée toute seule, je suis dégoutté!

Voici la petite « crevure » qui à tout foutu en l’air, je lui en veux un peu mais bon c’est le jeu:

Après cet évenement dramatique je décide de tenter un autre secteur bien en amont, vers le pont d’Orgeans pour les connaisseurs. Mais je ne vois rien a part un tapis d’algues vertes en train de se décoller sous l’effet de la chaleur. Du coup n’étant pas trop emballé du secteur je retourne à la voiture et retourne sur mon No-Kill.

Je ferais encore quelques beaux Ombres:

Ma journée de pêche se  terminera sur ces quelques beaux ombres.
Je garde un super bon souvenir de cette journée pleines de poissons et d’émotions. J’adore cette rivière qui à un potentiel énorme, seul regret l’interdiction de la pêche en nymphe pour satisfaire quelques pêcheurs peu scrupuleux parfois jaloux des moucheurs.

A+

Clément

Updated: 12 août 2009 — 19 h 51 min

5 Comments

Add a Comment
  1. salutcest marrant, moi j’y étais vendredi, plus haut que toi, sur le parcours de l’autre APP.Je dois pas être doué, j’ai eu une journée blanche, t a qu’à aller voir sur mon blogmais bon, moi j’ai pas triché….trop na¨f peut être et comme tu dis, en sèche, c’est ch…….quand ça gobe pasen plus j’ai eu une impression un peu négative, avec ces mousses.. d’ailleur les gens du coins sont pas contentstrès belles photos comme d’habitude.question : es tu au club mouche? j’ai essayé d’y adhérer mais je n’ai jamais eu de réponse….c’est surtout pour le montage des mouches et pour confronter les expériencesheureusement qu’il y a des blogs comme le tien, on apprend toujours quelque chose.françois

  2. Salut Clément, Belle journée en effet…Maintenant, l’option choisie n’était pas forcément la meilleure, le règlement c’est le règlement Clément…hrm hrm…! Attention car sur le Dessoubre, je crois que le fait d’avoir une boîte avec des nymphes sur toi ne plaît pas trop aux gardes…!@+, Thias.

  3. salut clement
    super ton blog je vois que tu n’est pas avare de renseignements sur tes rivieres et sur ton matos cannes mouches ect… effectivement comme je vois par les commentaires sur ton post (desoubre)
    apparament certains internote pecheurs s’attendaient a se que tu te face rèprimmander. sache que je suis garde peche dans une aappma et président d’un gps celuis de beziers. je suis a
    l’origine du seul parcours no kill digne de ce non dans l’herault sur la riviere orb il a falut pour la petite histoire 15 ans de bataille avec une tentative échoué il y a 7 ans avec pleinte
    pour ma part contre l’ancien président de la fédé 34 tout ceci pour en venir qu’il a falu regardé la lois peche de tres pres avec ses ammandement succésif a chaque gouvernement le dernier a ete
    celuis de rafarin il y a un article qui parle des parcours spécifiques no kill, limité a un certain nombre de poisson mais jamais d’un mode de peche. interdire la nymphe et ilégal interdire sur un
    no kil les toqueurs ou ferrailleurs illegal et ceci ils le savent tous ces pour cela qu’ils t’en veulent hautant car il ne peut pas y avoir d’arrete préfectoral permanent. si tu veut
    un conseil les prochains post sur le désoubre tu ne parle pas de la technique avec l’a quelle tu as pris tes poissons et ils ne pouront rien te reproché.
    car s’est dommage tu as un des plus intéréssant blog de peche a la mouche.
    @ plus gerard

  4. Cette riviere a un potentiel exceptionel mais la peche a la nymphe etant interdite il en est reduit mais a force de faire des coups du soir on prend  de beaux poisson j’habite a 4 km du
    dessoubre c’est plus facile =)

  5. Bonjour,

     

    Hier j’ai fait une exelente journée les truites gobaient à ras de la borbure en pleine journée, c’était un régal. Je viens de mette le compte-rendu sur mon blog.

     

    A+

     

    Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme