clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Ouverture Goumois 2016

Bonsoir à tous,

 

Ahhhh! Se retrouver bien au chaud devant son pc, pour raconter le petit séjour de la traditionnelle ouverture à Goumois, j’ai déjà vécu ce moment quelques fois!

Là je suis bien au chaud mais il y a quelques heures, nous étions transi de froid, trempés et un fatigués d’avoir arpentés les berges du Doubs durant deux jours! Fatigués mais vraiment heureux de nous être retrouver une fois de plus pour avoir le privilège de pêcher notre poisson favori avec 10 jours d’avance sur la date d’ouverture.

 

Comme toujours, les jours qui ont précédés notre arrivée, nous avons tous scruté le niveau et le débit du Doubs et les prévisions météo… Comme toujours de quoi alimenter notre angoisse de d’annuler le séjour.

La veille de l’ouverture le débit du Doubs à Goumois était d’environ 45m3/h, avec une eau légèrement piquée:

Ouverture Goumois 2016 (29)

 

Un niveau un peu haut pour bien pêcher à vue mais qui reste correct pour espérer prendre quelques poissons sur les bordures ou en sèche sur « le coup de midi ».

Après un petit apéro chez « Montagnon », nous sommes retournés au gîte nous installer et monter les dernières mouches:

Ouverture Goumois 2016 (30) Ouverture Goumois 2016 (31) Ouverture Goumois 2016 (32)

 

Encore une très bonne soirée passée à déguster la délicieuse fondue de Michel, partagée avec les membres du club mouche de Mulhouse, deux amis Dijonnais et même la visite de Daniel Magdo, guide de pêche local.

Un seul regret, celui de ne pas partager de bons moment comme celui-ci avec davantage de membres du club, et une pensée pour ceux qui auraient vraiment voulus être là mais n’ont pas pu.

Comme toujours, le sommeil à été écourté par les multiples histoires de pêche de chacun.

Petit aléa au matin de l’ouverture, la route qui relie Goumois au Moulin du Plain était fermée pour raison de travaux, nous avons du descendre la route du plain, heureusement que la couche de neige n’était pas très élevée!

Ouverture Goumois 2016 (21)

 

Fouler les berges du Doubs fait toujours plaisir, chaque courant, trou… nous rappelle nos souvenirs!

Comme tous les coups de ligne exceptionnels que notre ami Marc fait toujours sur le fameux « Goulet »:

 

Ouverture Goumois 2016 (2)

La verrerie, qui fût autrefois un spot à ombres exceptionnel! Espérons qu’on retrouve ce poisson dans les mêmes densités qu’avant dans les prochaines années…

 

Ouverture Goumois 2016 (3) Ouverture Goumois 2016 (12)

 

La zone de foret située juste après le pré du Moulin du Plain, un secteur ou je fais souvent ma première truite. Il n’en fût pas ainsi pour cette première journée de la saison 2016

 

Ouverture Goumois 2016 (34)

 

Avec ce débit assez élevé et l’eau légèrement piquée, les truites n’étaient pas toujours faciles à voir et pas toujours réceptives à la présentation d’une nymphe.

Nous avons donc tous surtout pêcher en nymphe au fil durant la matinée, quelque uns d’entre nous ont pris des truites, comme Nicolas un nouveau membre du club qui découvrait le Doubs à la mouche pour la 1ère fois.

Quelques petits ombres ont également étés pris en pêchant les courants, il reste à espérer que ces juvéniles grandiront et parviendront à se reproduire dans de bonnes conditions pour redonner à ce secteur une population digne du passé.

Le coup de midi tant attendu n’a pas vraiment eu lieu, les mouches, exclusivement des Baetis Rhodani ont éclos de manière très timide!

 

Ouverture Goumois 2016 (8)

Occasionnant quelques très rares gobages qu’il fallait savoir déceler.  Sébastien, un jeune pêcheur Dijonnais qui à partagé le gîte avec nous est le seul avoir réussi à prendre une truite en sèche en ce jour d’ouverture!

La nature s’est déjà bien réveillée:

 

Ouverture Goumois 2016 (9) Ouverture Goumois 2016 (10)

 

La première journée de pêche se conclura pour moi sans avoir pris la moindre truite.

Alors assis sur le muret en bas du Moulin du Plain, j’ai décidé à 16h30 d’arrêter de pêche et profiter de ce beau spectacle de ténacité, où Chrisophe insistait encore jusqu’au bout pour prendre ce poisson qui avait gober sous le seuil du Plain.

Sans doute la fatigue d’une dure journée passée dans le froid lui a fait voir ce « mirage » de gobage tant espéré… : )

 

Ouverture Goumois 2016 (11)

 

La première journée s’achève ainsi avec toujours ce même ressenti lors du premier contact de la saison avec cet « imprévisible Doubs ». La sensation d’être tout petit face à cette grande rivière et ne pas toujours tout réussir à comprendre et à prévoir.

Le temps de dire au revoir à Nicolas et nos deux amis Dijonnais qui doivent repartir et nous retournons dans notre gîte.

 

Et comme toujours pour marquer le coup, la soirée se termine autour du coq aux morilles et au vin Jaune:

Ouverture Goumois 2016 (22) Ouverture Goumois 2016 (23)

 

Pour la deuxième et dernière journée, nous avions de grandes craintes: forte pluie annoncée toute la journée et rafales de vents jusqu’à 70km/h!

Nous sommes tout de même descendus le lendemain matin au bord du Doubs, pas le moindre vent, pas de pluie et le plaisir d’être les premiers à arriver sur le secteur du Moulin du Plain!

 

Après quelques minutes, guidé par l’instinct du pêcheur qui n’a pas touché une truite zébrée depuis plus de 5 mois, je  tente une petite veine de courant le long d’un buisson immergé, à la première dérive une jolie touche et enfin ma première zébrée de 2016! Elle fait toujours autant plaisir cette première truite!

 

Ouverture Goumois 2016 (24)

 

S’en suivra une grande période de vide durant toute la matinée, où je ne croiserai pas la moindre truite sur presque 1km.

La Verrerie, vide de tout pêcheur

Ouverture Goumois 2016 (12)

Avec une petite pluie fine, j’espérais une petite éclosion mais le moindre insecte à l’horizon.

C’est vers 13h, en remontant en direction du « pré Bourassin » que j’ai enfin aperçu une jolie truite posté juste derrière des branches immergées.

Difficile de l’approcher et impossible de lancer une mouche correctement, alors après quelques minutes accroupi à réfléchir comment aborder ce poisson, j’ai noué un gammare assez lesté et j’ai tout simplement descendu ce gammare entre les branches sur le côté du poisson, aussitôt la truite s’est tournée et à foncé sur le gammare, facile quoi!

S’en suit un ferrage en règle et un départ du poisson dans les branches, quelques secondes de stress plus tard…

Une très jolie zébrée se retrouve dans l’épuisette!

 

Ouverture Goumois 2016 (14)

 

Une robe superbe!

 

Ouverture Goumois 2016 (16) Ouverture Goumois 2016 (25)

 

Me voilà regonflé à bloc, je continue de longer la berge en direction du mythique « Pré Bourrassin ». En avançant, j’ai la chance d’observer un joli gobage le long de la berge. Je m’approche doucement et m’allonge sur le sol, après quelques minutes la truite gobe à nouveau à moins de 10cm de la bordure juste à portée de canne. Je noue une imitation de March Brown en chevreuil et laisse gentillement dériver la mouche, la truite vient prendre la mouche juste sous mes yeux, c’est magique!

Quelques secondes de combat seulement pour ce poisson amaigri par l’hiver et elle gagne mon épuisette:

 

Ouverture Goumois 2016 (18)

 

Il est 14h15 et c’est le premier et seul gobage que j’ai aperçu de la journée! Je vois au loin mes deux amis Michel et Christophe qui arrivent, je les attends et nous nous rendons sur le Pré Bourrassin.

Arrivés sur place il y  quelques Baetis qui dérivent sur l’eau et quelques rares gobages, l’éclosion touche à sa fin, il faut faire vite!

En l’espace de quelques minutes je prendrais trois truites et décrocherais deux autres, quelques minutes de gloire qu’il ne fallait pas louper car tout c’est arrêté très vite.

Ouverture Goumois 2016 (19) Ouverture Goumois 2016 (27)

 

La preuve qu’il ne faut jamais abandonner même si les conditions météo sont pourries!

Après ce petit moment d’euphorie et j’ai fini par « peigner » tout le Pré Bourrassin au streamer sans aucun résultat.

Avec l’arrivée d’une bonne grosse averse sous à peine 1°C nous nous sommes vite décidés à retourner à la voiture, prendre notre repas de midi (à 15h30 normal quoi!) et à repartir.

Arriver sous la neige et repartir sous la neige, c’est ça une vraie ouverture à Goumois!

 

Ouverture Goumois 2016 (28)

 

Voilà le petit bilan d’une ouverture de plus à Goumois! Encore une ouverture différente, riche en émotions, en surprises et en agréables rencontres!

Content d’avoir passé une très bonne soirée entre amis et en compagnie de nos deux invités Dijonnais!

Vous pourrez d’ailleurs aller faire un tour sur le blog de Pierre, l’un d’entre-eux:

http://pecheralamouche.canalblog.com/

 

J’ai juste une pensée pour tous ceux qui auraient bien voulu être des nôtres, la saison ne fait que commencer!

 

A bientôt

Clément

10 Comments

Add a Comment
  1. Superbe récit Clément, bonne ouverture sur la Thure.

    1. Merci Omar, je te souhaites également une belle ouverture en côte d’Or.

      A bientôt

      Clément

  2. Merci pour ce récit ! Mon père et moi sommes également pêcheurs à Goumois, et c’est agréable de suivre les aventures d’autres passionnés 🙂

  3. Bonjour Clément, ainsi qu’à toute l’équipe présente à l’ouverture à Goumois,
    Ton récit est plutôt sympa et reflète parfaitement cette ouverture 2016. Les photos des truites sont magnifiques !
    Je vois que vous êtes persévérant et je vous en félicite !
    Chaque fois que le Doubs à Goumois est abordé de façon positive, cela me fait évidemment plaisir .
    Au plaisir de se revoir
    Daniel

    1. Bonjour Daniel,

      Merci! Content de s’être rencontré, d’avoir pu échanger et débattre autour de cette belle rivière. Compte tenu de tous les éléments que tu nous as apportés, je pense qu’effectivement il faut garder de l’optimisme et ne pas trop noircir le tableau mais cet écosystème reste vraiment très fragile…
      A bientôt

      Clément

  4. Salut Clément,

    vu les conditions jolie ouverture ,ces truites on vraiment une très jolie robe pour un peu elles seraient presque aussi jolie que sur la plus belle rivière de France tu vois de laquelle je parle . je ne dis pas le nom des fois que l’on vienne prendre MES truites.

    à bientôt j’espère Yves

    1. Salut Yves, Je ne sais même pas de quelle « rivière la plus belle de France » tu parles, il y en a tellement !
      En tout cas vivement que ça se réchauffe et qu’on se fasse une sortie ensemble!
      Tu as fait l’ouverture le week-end dernier toi?

      1. salut Clément ,
        comme d’hab je suis aller le long de la rivière pour discuter avec les pêcheurs et avoir à chaud leurs impressions . Quelques belles fario de prise et malheureusement prélevées , de belles zébrées mais assez maigre ce qui est normal à l’ouverture.Mais dans l’ensemble de belles critiques ce qui prouve que je dois être dans le vrai au niveau gestion .
        A bientôt au bord de l’Ognon
        Yves

  5. Salut Clément,

    C’est toujours un plaisir de te lire et surtout d’admirer tes superbes photos.
    Cela me fait également plaisir voir Goumois sous la neige. J’y étais en juin dernier et le décors était différent (forcément !).
    Passe une bonne saison et à bientôt

    Phil

  6. Bonjour
    je n’ai pas tout a fait le même avis, je suis arrivé pour l’ouverture en voyant une eau lipide est basse, comme je l’ai souvent vu les années de forte chaleur C’est pas nouveau. Par contre une très belle ouverture et de beau poisson le matin (photos montrées aux gardes , je pêche en NO-KILL), l’après midi peu de gobage:c’est connu goumois si c’est pas vers 11h30- c’est en début d’après midi. Après avril passé cela devient plus intéressant. Je suis fier aujourd’hui d’avoir fait voté il y a environ 15ans l’augmentation de la taille et la diminution des prise, sans la pollution il y aurait un cheptel magnifique à en juger la population d’ombre après le ruisseau du moulin du plain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme