clem-flyfishing.com

Passionné de pêche à la mouche, nature et photographie

Une journée de pêche sensationnelle

Bonjour à tous,

 

Profitant de quelques jours dans la famille en Franche-Comté, et profitant de ce soleil radieux je me suis décidé à aller passer une journée au bord de la Loue en espérant que ce beau soleil aurait déjà déclencher les éclosions massive des fameux « Brachys » aussi appelés « Culs verts ».
Arrivé sur place vers 10h, la Loue est superbe! Un fond propre et l’eau d’une couleur turquoise, les larves de trichoptères tapissent le fond de la rivière, la Loue comme on aime la voir et comme elle devrait être sur tout son linéaire.

 

 

Nous montons sur un secteur en amont, nous avons déjà croisé quelques belles truites sur les bordures.

Il est 11h, quelques « brachys » commencent déjà à sortir. Je me place en aval d’un courant et aperçois les premiers gobages

Je noue donc une petite mouche avec laquelle j’ai pleinement confiance dans ces circonstances, et au premier lancer, une magnifique truite gobe ma mouche dans un tout petit « gloup » très significatif des beaux poissons.

 

Voici la première de la journée, première d’une longue série!

S’en suit rapidement une autre encore plus jolie, les truites sont en pleine forme, bien grasses et très puissantes!

 

 

 

Des zébrées grasses comme des cochons 🙂 !

 

 

Un peu plus tard je ferais cette magnifique truite qui m’offre un combat sportif!

 

 

En me déplaçant de quelques mètres je mets à l’épuisette quand même 8 magnifiques zébrées en moins d’une heure, de mémoire un moment aussi intense m’est rarement arrivé sur cette rivière!

 

 

Comme l’activité en surface s’est nettement réduite dans mon secteur, je rejoint Cyril un peu plus bas qui prend lui aussi quelques poissons en sèche.

Posté sur un gros rocher, j’observe encore quelques belles truites qui nymphent et gobent parfois quelques mouches.

 

Alors la fête continue encore en sèche et en nymphe légère!

Un sublime poisson prit à grande distance avec une toute petite sèche, un coup de ligne formidable!

 

 

 

D’autres truites prises en nymphe à vue avec des petites nymphe en quill de paon verni:

 

 

 

 

En remontant la berge doucement, je prendrai encore quelques belles zébrée à vue avec un petit gammare presque pas lesté:

 

 

Les poissons sont tous en pleine forme!

 

Un panorama de la Loue si jolie ce jour là:

 

Les ombres nombreux et de belle taille sont encore sur les frayères.

 

Après cette longue matinée de folie, une pause casse-croute tardive et nous reprenons la pêche sur la partie aval du parcours.

 

 

Il est 16h, l’activité des poissons s’est nettement réduite et les truites sont beaucoup plus difficile à leurrer que le matin.

 

 

 

Fidèles au rendez-vous, les crapauds sont eux aussi en pleine période d’accouplement :

 

 

Après deux truites manquées au ferrage et une multitude de poissons que je ferrai fuir sans pouvoir les attaquer, je parviens à faire ma dernière belle zébrée de la journée.

 

 

Une petite photo des « restes » de brachys en ce début de soirée sur la Loue:

 

 

Cette splendide journée de pêche comme j’en ai rarement vécue se termine, la Loue nous a offert son plus beau visage et nous a laisser entrevoir un aperçu de ce que pourrait être la pêche dans les rivières comtoises si l’état de la qualité de l’eau pouvait s’améliorer.

Je suis vraiment heureux d’avoir encore pu vivre une si belle journée de pêche mais je sais aussi qu’hélas rien de tout ça n’est représentatif des autres secteurs de la Loue, du Doubs Franco-Suisse, du Dessoubre, de la Bienne… qui meurent toutes depuis plusieurs années dans l’indifférence totale de nos hommes politiques.

Dommage que si peut de personnes et particulièrement d’élus puissent prendre conscience des joyaux que nous avons entre nos mains et de les préserver comme il se doit…

 

 

A bientôt

Clément

Updated: 14 avril 2017 — 11 h 01 min

9 Comments

Add a Comment
  1. Trés beau récit et effectivement une superbe journée de pêche, bravo. Les truites sont magnifiques !

  2. Salut Clément ,
    trés jolis poissons et comme tu le dis une rivière qui devrait toujours être comme cela utopie !!!! mais l’espoir fait vivre les passions . Des journées comme celle là compte d’ans la vie d’un moucheur . Sur l’Ognon de jolis truites prises cette année , quelques une en sèche .
    A bientôt

    1. Yves il faut absolument que je trouve une moment pour qu’on pêche ensemble cette année!
      Tu as vu c’est reparti sur le Dessoubre…

      1. j’ai reçut un mail de Mougin président de la FD du Doubs et de l’AAPPMA les 2 vallées . Catastrophe sur les ombres et ils font une manif avec distribution de flayers je crois le 29 avril . Bien sur je suis de tout coeur avec eux .

        Autrement très jolie truite et les moustachus ne sont pas mal non plus .

        à bientôt

  3. Une belle sortie avec des photos splendides.
    Quelle est la marque de votre canne? Sa couleur bleue m’intrigue .

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Merci! En fait le blank de cette canne est plutôt gris anthracite mais en fonction de la lumière on pourrait croire qu’il tire sur le bleu.
      C’est une canne que j’avais monté avec un blank Américain série « FT » de chez Dan Craft. Ces blanks ne sont plus commercialisés de nos jours, c’est dommage ils étaient très bons!

      Mais il existe d’autres modèles de blanks encore mieux que j’ai trouvé depuis 🙂 !

      Cordialement

      Clément

  4. Superbe session sur cette magnifique rivière. Moi j’ai pas eu de chance lors de mon séjour début mai avec bcq de pluie et une rivière en crue snif. Pour pouvoir pratiquer aussi tôt les pieds dans l’eau vous étiez sur un parcours privé ? car entre toute ces sociétés aux règlements différents, aux linéaires découpés, à l’interdiction de la nymphe etc on peut vite être perdu.
    à bientôt
    Cyril

  5. Très belle journée effectivement mais sur la loue , on ne marche pas dans l’eau jusqu’à l’ouverture de l’ombre(3° samedi de mai), à fortiori quand ces derniers sont encore sur les frayères.
    Quant aux parcours privés, c’est l’ARP qui s’applique et qui interdit la marche dans l’eau avant le 30 avril.
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Merci de votre remarque. N’ayez crainte je sais reconnaitre des zones de frayères et je ne les piétine pas 😉

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clem-flyfishing.com © 2014 Frontier Theme